AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naissance d'Aliénor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliénor
Admin


Messages : 1969
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Naissance d'Aliénor   Mer 2 Mar - 13:17

Magdeleine

Mag était arrivée au début de l’après-midi. Seule. Son époux avait dû une fois de plus s’absenter pour quelque mission dont il n’avait pas voulu lui confier la teneur, et elle ne se souciait pas d’avoir les détails.
Elle n’avait pas voulu rester dans la chaumière vide à Compiègne, et avait décidé d’aller passer quelques jours au domaine, afin d’être entourée par sa famille.

Elle savait le moment proche, où elle allait enfanter, et même pour les quelques jours qu’elle pensait passer ici, elle avait emporté, en plus de son bagage, quelques affaires pour le bébé. Au cas où. On n’est jamais
trop prudent …

Elle n’avait croisé personne en arrivant, et s’était rendue directement dans son boudoir. Le voyage, bien que court, avait été éprouvant dans son état.
Elle posa son sac de voyage au pied de son lit, puis s’allongea avec un soupir d’aise. Quelques contractions étaient venues la tarauder sur le chemin, comme depuis quelques jours déjà.
Mais quelle imprudence aussi d’être venue à cheval.
Heureusement son mari n’en saurait rien, et elle essaierait de trouver un moyen plus approprié pour rentrer à Compiègne.

Elle s’endormit, vaincue par la fatigue, malgré les coups de pieds violents que lui donnait le bébé.

Une douleur brutale la réveilla. Une contraction, une de plus. Mais plus violente que d’habitude. Son ventre se durcit pendant que la douleur se propageait dans le bas de son dos.
Mag ferma les yeux, se concentrant sur sa respiration, attendant que cela passe, comptant les secondes. La douleur diminua, son ventre se relâcha, elle rouvrit les yeux.
Elle resta allongée, reprenant son souffle, les yeux rivés sur les motifs du baldaquin qui surplombait le lit.
Elle se perdit dans ses pensées. Les prénoms qu’ils avaient choisis pour l’enfant, le berceau qui l’accueillerait une fois qu’il serait là. Et son mari si absent…

Le soleil dehors éclairait moins vivement la chambre lorsqu’une nouvelle contraction survint, puis une autre, peu de temps après.

Mag se leva et sortit du lit, décidée à aller jusqu’à la cuisine faire chauffer de l’eau afin de se préparer une infusion de reine des prés afin de diminuer la douleur.

Elle ouvrit la porte du boudoir et sortit dans le couloir, lorsqu’une nouvelle contraction lui coupa le souffle. Accrochée à la poignée, elle tenta une nouvelle fois de contrôler sa respiration …

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

Ysa était venue passer une petite nuit au Domaine histoire de s'éloigner un peu des tourments de Compiègne. Beaucoup de choses l'avaient peiné mais elle se devait de continuer malgré tout la mission pour laquelle elle avait été élue. Et ces amis la soutenaient, rien que pour eux, elle devait être forte.

Elle arriva donc au domaine les bras chargés de ses dossiers en cours et courriers à rédiger. La nuit serait courte … mais elle commençait à en prendre l'habitude. Elle alla dans son appartement, déposa toute sa paperasse sur son bureau et décida d'aller se promener un peu avant de se mettre au travail. De marcher lui ferait du bien, elle aurait les idées plus claires.

En sortant de son appartement elle vit Mag sortir du sien.

Mag !! Mais que fais tu là ??

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte

Mariotte ne vivait désormais plus qu'au domaine familial, n'ayant pas le coeur de retourner dans sa maison à Varennes. Elle était dans la cuisine en train de se faire une tisane, pour tenter de dormir * fichues insomnies* quand elle entendit du bruit.
Généralement le domaine était calme la nuit. Après avoir pesé le pour et le contre elle sortit de la cuisine en se sentant bien nue sans son épée.


Qui va là ? Il y a
quelqu'un ?

Attention je suis armée

Elle était effectivement armée d'un baquet d'eau chaude, un minimum pour faire fuir un quelconque agresseur potentiel qui ne connaîtrait pas le papounet Dicelo super protecteur

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Mag avait repris son souffle, suffisamment en tout cas pour adresser un sourire à Ysa (enfin essayer)

Tiens Ysa, je ne savais pas que tu étais là, toi aussi.
Je...
grande respiration J'allais à la cuisine... besoin d'une tisane....

Malgré l'inconfort dont elle souffrait, elle ne put s'empêcher de rire en voyant Mariotte, baquet d'eau dans les mains

Ah Mariotte, tu tombes bien, j'espère que l'eau est chaude Nouvelle contraction, elle fit une grimace... ... Les cousines.... Je crois que le bébé arrive ...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

Mag n'avait pas l'air en trés grande forme, elle avait les traits tirés ... la fin de la grossesse devait être dure.

Euuuhhh ça n'a pas l'air d'aller fort Mag ?? Moi je suis là pour prendre un peu de recul après ce qu'il s'est passé. En voyant Mariotte arrivée avec son baquet Ysa pouffa de rire.

Bah Mariotte tu fais quoi avec ton baquet ? Tu vas arroser les plantes à cette heure ???


En se retournant vers Mag Ysa remarqua la grimace de
Mag, gluuurps ...
Le bébé !! Le bébé arrive !!!! Oulalalllalalalllalalaalla !! Tu es sure ?? C'est peut être juste que tu as mangé quelque chose qui ne passe pas !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte

Mariotte resta interdite en voyant Ysa et Mag dans le couloir puis elle écouta Mag
De l'eau chaude, oui c'est de l'eau chaude... Faisant un petit blocage psychologique sur la seconde partie de la phrase. "Plop" un neurone venait enfin de faire la connexion.

Mariotte écarquilla les yeux
Le bébé ? Le bébé arrive ? Stupeur

Elle ne savait que faire avec son baquet d'eau chaude ainsi dans le couloir.

Que doit on faire ?
Tu ne serais pas mieux dans ton lit ?

Appeler un médecin ? Qui ?
BB ? Où est il ?


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Une indigestion? Non, Ysa, je n'ai rien avalé de la journée, ça ne peut pas être ça ... Je crois que je vais retourner m'allonger, là debout ça ne va pas du tout...
Oh noooon, c'est vraiment pas le moment qu'il arrive, et son père qui n'est pas là ...


Mag regarda ses cousines visiblement aussi paniquées qu'elle. Ce qu'elle avait lu en prévision de ce moment lui revint à l'esprit, elle essaya de parler d'une voix calme...

Est-ce que l'une de vous pourrait me faire une infusion de reine des près? Il faudra aussi des linges propres... Pour l'eau chaude... elle fit un sourire à Mariotte on a ce qu'il faut... Et il faudrait trouver un moyen de prévenir BB....
Et trouver un médecin, au cas où, oui peut-être. Je ne suis pas assez avancée dans mes études de médecines pour savoir quoi faire si ça se passe mal. Mais qui?
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinsecret.forums-actifs.com
Aliénor
Admin


Messages : 1969
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Naissance d'Aliénor   Mer 2 Mar - 13:17

Ysa

Ysa avait les neurones qui s'entrechoquaient ... bébé ... BB ..... bébé .... BB !! Shocked Gluuurrrpppps !! Oui tu as raison va t'allonger ... Je vais tenter de prévenir BB. Mariotte tu veux bien t'occuper de la tisane et des linges propres ??? Par contre pour le médecin je ne vois que Godasse ou Fawny ... Remarques, 2 valent mieux qu'un tu ne crois pas ?

Ysa accompagna Mag jusqu'à son lit tout en réfléchissant à où pouvait bien être BB .... Tente de te détendre surtout ! Oui je sais pas facile ... Et c'est moi qui dit ça alors que je suis en panique làààààà !! Mais Mag ne doit pas le savoir. On inspire, on expire ... Bon je te laisse deux minutes le temps d'envoyer des pigeons ...

Elle écrivit d'abord la missive au futur papa .... ne sachant pas trop où il était elle fit partir plusieurs pigeons avec le même message ... l'un pour la chaumière, l'autre au château, l'autre au Chaudron Baveur vu que le propriétaire venait d'y installer un ramponneau ... Enfin bref elle quadrilla le duché ^^

Citation :
BB
je suis au domaine en compagnie de Mag. Il faut que tu nous y rejoignes dans
les plus brefs délais, Mag est sur le point d'accoucher et je n'ai pas envie
de me faire écraser les mains. Alors DEPECHES TOI !!!!!!

Après avoir attaché le message à la patte des pigeons les plus rapides .... Elle les laissa s'envoler. Bon les médecins maintenant ... ils ont intérêt à arriver et VITE !!!!!!

Citation :
Godasse,

on a besoin de toi au Domaine urgemment !!! Je sais que ta fonction de prévot
te prend beaucoup de temps et que tu ne peux pas te libérer comme ça. Mais
Mag accouche !!!!! Alors VIIIIITE !! Je sais pas quoi faire moi !

Bon premier médecin ... le second. Mais ma cousiiiiine adorée étant là, il ne doit pas être loin... Je vais d'abord demander à Mariotte si Fawny est au domaine avant de fatiguer un pigeon pour rien.

Ysa retourna ensuite au chevet de Mag et lui prit la main. Tout va bien se passer, j'ai envoyé plusieurs pigeons à BB pour être sur qu'il en aura au moins un. Godasse est prévenu aussi. Mariotte au domaine ..... Fawny ne doit pas être loin. Elle lui sourit doucement.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Mag regagna son lit, appuyée sur Ysa, juste au moment où elle sentit une nouvelle contraction lui vriller le ventre. Elle n'eut pas le temps de répondre à Ysa qui lui conseillait de se détendre je voudrais bien t'y voir, moi que celle-ci la laissait pour essayer de trouver de l'aide. Le papa avait intérêt à rappliquer vite fait, Mag lui en voudrait longtemps s'il ne trouvait pas le moyen d'être là lorsque son enfant, leur enfant, verrait le jour.

Un moment de répit. Mag se rappela alors les paroles d'Ysa concernant le médecin. Godasse ou Fawny... Elle craignait fort les méthodes de Godasse, surtout depuis qu'il était prévôt, pourvu qu'il ne ramène pas avec lui quelques uns des instruments qu'il utilisait avec les prisonniers ... Mais bon, deux médecins plus elle, bien qu'encore étudiante, il n'y avait pas de raisons que ça se passe mal...

Ysa revint auprès d'elle, rassurante.


Merci Ysa aaaaaaaaaaaahhhhhhhhh..... Pfffffff, on ne m'avait pas dit que ça ferait aussi mal ...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

Ysa souffrait pour Mag ... elle n'avait pas vraiment hâte que ça lui arrive au vue des grimaces de douleur que faisait son amie. Mariotte ne devrait plus tarder à revenir avec la tisane, ça te soulagera un peu ... Ysa se demandait ce que pouvait bien faire BB, elle avait l'impression d'avoir envoyé ses pigeons depuis une éternité ... Et Pisan arrive aussi. Tous tes amis vont être présents pour ce grand évènement.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte

Mariotte était repartie dans la cuisine, voyant qu'Ysa s'occupait parfaitement de Mag, remettre l'eau à bouillir et alla chercher des linges. * surtout ne pas paniquer, ne pas paniquer... pourquoi est ce que je paniquerais ? PARCE QUE * et pour une fois c'était une raison suffisante.
Une fois revenue dans la cuisine avec les linges propres Mariotte servit une tasse de tisane. Elle prit un plateau et y déposa les linges ainsi que la tisane.

Elle arriva dans le boudoir de Mag et déposa le tout sur la console qui ne se trouvait pas très loin du lit puis s'approcha de Mag avec la tasse en main. Elle posa la tasse sur la table de chevet et aidée d'Ysa, elles installèrent des coussins sous le dos de Mag afin que celle-ci soit mieux installée.

Ça ira Mag ? Ah quelle question idiote ma grande, bien sur que ça ne va pas elle souffre et ni BB ni les médecins ne sont là

Puis regardant Ysa, elle lui demanda si Fawny avait aussi été prévenu.

Mariotte tenait la main de Mag, la caressant et souffrait rien que de voir souffrir sa cousine. Quelle horreur l'accouchement, ça semble bien plus douloureux qu'un coup d'épée. Et si... et si j'avais un bébé moi aussi un jour ? Mariotte repassa de son état de conscience à un état d'hébétude. Cette question était des plus inopportune, ce n'était pas le moment de penser à cela, pas avant longtemps.

Mariotte regarda à nouveau Ysa en tentant de lui faire passer un message qui ne passerait certainement pas vu l'état d'affolement dans
lequel elles se trouvaient toutes deux "Mais où est donc BB?"


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Godasse

Godasse arriva enfin dans son costume de Prévôt et avec sa mallette pleine d'ustensiles bien utiles qu'il comptait bien utiliser aujourd'hui pour le premier accouchement d'une femme qu'il allait pratiquer. Il regarda tout le monde paniquer et sortit tranquillement une blouse blanche et la mit.

Ensuite il regarda Mag puis Ysa puis Mag puis Mariotte.


Ben alors, restez pas planté là sinon c'est pas un bébé qui va sortir de là !!! Hop couché Mag et les autres ramenez moi de l'eau chaude et des linges propres. Pour le reste j'ai ce qu'il faut.

Godasse ouvrit sa mallette de médecin et en sortit un instrument bizarre qu'il se colla sur les oreilles puis près du coeur de Mag.
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinsecret.forums-actifs.com
Aliénor
Admin


Messages : 1969
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Naissance d'Aliénor   Mer 2 Mar - 13:17

Magdeleine

Vue d’un regard extérieur, la situation aurait pu paraître ironique. Ysa et Mariotte semblaient paniquées, ne sachant que faire pour calmer les douleurs de Mag. La future accouchée tentait bien de les rassurer en essayant de ne pas montrer à quel point elle souffrait, mais ses grimaces ne devait tromper personne.
Malgré tout, leur présence à ses côtés l’aidait à supporter la violence des contractions.

Elle songea qu’elle avait dû pressentir l’imminence de l’événement, pour preuve le message laconique qu’elle avait adressé à Pisan dès son arrivée au Domaine. Elle ignorait si son amie pourrait les rejoindre, compte tenu des nouvelles charges qui l’occupaient, mais elle ne concevait pas de ne lui apprendre la nouvelle qu’une fois que ce serait terminé.

Mag remercia ses cousines des coussins qu’elles avaient installés dans son dos. En position semi assise, elle but doucement la tisane que Mariotte lui avait apportée. La douce chaleur qui parcourut son corps détendit un bref instant ses muscles contractés.

Mais pourquoi fallait-il souffrir autant pour ce moment si magique que devait être la naissance d’un enfant ? Son esprit tenta alors de se porter vers l’avenir, d’imaginer ce bébé qu’ils avaient tant désiré…

Et pourquoi son mari n’était-il pas encore arrivé ?

Un moment de répit entre deux contractions, Mag essaya de détendre l’atmosphère…


Bon, c’est le moment de prendre les paris… Garçon ou fille ?

Ses cousines n’eurent pas le temps de répondre que Godasse entra dans la pièce

Bonsoir Godasse, j’aurais jamais cru pouvoir dire ça... un jour, mais contente... de te voir…T’en fais pas... je vais rester couchée… pas vraiment... envie… de faire un 100 mètres… là … Aaarrrgh…

Elle le regarda se préparer, sa curiosité d’étudiante en médecine reprit le dessus. Elle qui avait espéré pouvoir suivre un jour un cours dispensé par le médecin, elle n’aurait pas cru servir de cobaye pour ses travaux pratiques…
Alors qu’il lui apposait sur le cœur l’extrémité d’un instrument qu’elle avait bien aperçu à l’université de médecine, elle ne put s’empêcher de le questionner.


C’est quoi, ce truc, ça sert à quoi ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Godasse

Euhhh ben tu as pas suivi les cours?? Rolling Eyes Ça sert a contrôler si ton coeur va bien

Tout en discutant Godasse avait passé des gants de cuir noir et s'était installé un genre de petit miroir sur le front et avait installé une bougie à l'exact opposé de celui ci ce qui faisait éclairer son miroir.

Bon alors ça vient ces linges et cette eau ?? !! Je vais pas pouvoir faire sortir le mioche de BB comme ça Evil or Very Mad une fille nan?? Laughing

Godasse continuait son examen comme si de rien n'était. C'est alors qu'il sortit un nouvel instrument. Une espèce d'écarteur barbare.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fawny

Fawn qui était dans le coin, pour accompagner Mariotte, avait entendu des cris et quelque temps après avait vu passer Godasse .... D’après se que lui avait dit Mariotte c'était le BOUDOIR de Magdeleine et de ce qu'il avait entendu et constater, celle ci était enceinte.
Fawn ne chercha pas plus loin et compris de quoi il s'agissait.
Il arriva à l'intérieur, silencieusement pour ne pas déranger et put observer Godasse avec un drôle d'instrument et le vit ensuite sortir un instrument de torture. Fawn s'avança et attrapa la poignet de Godasse

Tu n'a pas besoin de ça pour un accouchement même s'il s'effectue par le siège.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte

Mariotte n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit ni de dire quoi que ce soit que la tornade Godasse était entrée dans le boudoir * il aurait pu prévenir... en plus je ne suis pas habillée convenablement * Mariotte attrapa une robe de Mag et alla dans la garde robe pour se changer, il était hors de question qu'on la voit ainsi.

Elle tenta de répondre à Godasse une première fois que les linges étaient déjà là et quand il les demanda une seconde fois elle finit par tout simplement rapprocher la console du lit de Mag avec les linges propres bien en évidence

Le linge est déjà là et l'eau est déjà en train de chauffer ... non mais enfin je sais qu'on en mène pas large mais on est pas des abruties non plus Mariotte partit dignement chercher un gros baquet d'eau chaude dans la cuisine. Elle sourit à Fawny quand elle le croisa

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

Ysa ne pouvait que soutenir son amie, que faire d'autre ? Elle avait prévenu BB et les personnes compétentes qui pourraient l'aider à accoucher. Il ne restait plus qu'à attendre.

Mariotte revint avec des linges et une tisane, elle fut suivie de peu par la tornade Godasse.

Héééé mais tu vas te calmer !! On n'est pas planté ... on soutient Mag comme on le peut.

Elle le regarda ensuite sortir des trucs bizarre de sa mallette ... Ca ne lui disait rien de bon. Mais ouuuff Fawny venait d'arriver. L'avis d'un second médecin ne serait pas de trop sachant que c'était le premier accouchement du Duc de jardin. Ysa tenta donc de rassurer Mag et salua Fawny d'un petit sourire sans trop vouloir le déranger dans sa discussion avec Godasse.

Bon Mag tu as deux médecins rien que pour toi ... il ne reste qu'à savoir où est ton mari ! Evil or Very Mad Et moi je parierais sur une fille qui ressemblera à sa maman et un peu à ses cousines aussi ...
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinsecret.forums-actifs.com
Aliénor
Admin


Messages : 1969
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Naissance d'Aliénor   Mer 2 Mar - 13:17

Bigbosspower

[Un village en Champagne...]

Tard le soir, deux hommes palabraient de choses et d'autres et s'apprêtaient à partir lorsqu'un coursier portant les armes de la Champagne entra précipitamment. Son visage crispé se détendit lorsqu'il reconnut le connétable en grande discussion.
S'approchant, il l'interpella alors que celui-ci se retournait.

- Messire, un pli vous a été adressé au château, je me suis permis de vous le porter en mains propres, le voici donc.

L'inquiétude se lisait dans le regard de Bigboss, il avait quitté son épouse à regrets, même s'il ne lui avait pas assez dit à son goût pour la rassurer. La fermeture des frontières ne l'aidait guère à trouver le sommeil peuplé de cauchemars ces derniers temps.
A la lecture du courrier, une crainte s'empara de lui, loin l'un de l'autre, sa femme accouchait leur enfant. Bredouillant des remerciements au coursier, il s'excusa auprès de son compagnon et quitta rapidement la taverne.
Il se hâta de grimper sur sa monture encore dans l'écurie, et la fit galoper dans un long hennissement, laissant les quelques lueurs du village s'éloigner rapidement derrière lui, le temps était compté...


[Domaine d'Airain]

Après une heure de chevauchée qui lui sembla durer une éternité, il arriva devant les portes du domaine. Laissant sa monture se reposer, Bigboss se dirigea vers les pièces où habituellement chacun se retrouvait. Vide...où étaient-ils donc ? Voyant une lueur de bougie au détour d'un couloir, il pressa le pas et croisant Mariotte au passage, arriva dans la chambre où se trouvait son épouse entourée par Godasse, Fawn et Ysa.

- Mon coeur, je...je suis venu aussi vite que j'ai pu...
A bout de souffle, il s'agenouilla près d'elle, prenant sa main entre la sienne.

- Godasse, des instruments pareils ne sont pas utiles pour l'instant, je préférerai que ce soit Fawn qui s'en charge au début si tu le veux bien....

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte

Mariotte revint avec un premier baquet d'eau chaude et avait pris soin d'en laisser encore sur le feu pour qu'il y en ait encore si le besoin s'en faisait sentir.
Elle déposa l'eau fumante près du lit et se recula

Voyant que la tension commençait à monter elle se demanda si tout cela était bien nécessaire, il fallait penser avant tout à Mag et à son bien être elle finit par oser parler devant tous ces médecins

Dites, un peu de pyrèthre pourrait peut être faire du bien à Mag non ? Je me suis renseignée, c'est une herbe que l'on donne pour l'enfantement

Elle était heureuse que BB soit arrivé pour soutenir Mag, elle était bien entourée tout ne pouvait que bien se passer. Elle se mit près d'Ysa pour montrer à Mag qu'elle était là aussi et aider si cela s'avérait nécessaire

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Fawn entra à point nommé pour éloigner d’elle l’instrument barbare que Godasse se préparait à essayer sur elle. La mine du prévôt / médecin / accoucheur (rayez la mention inutile) ne lui disait rien que vaille, elle espérait qu’il tiendrait compte davantage de son confort (bien que relatif au moment présent) et de celui-ci bébé, plutôt que de tester des nouvelles méthodes d’accouchement sur elle.

Elle savait aussi que la mise au monde d’un enfant n’était pas une première pour Fawny, et elle adressa une rapide prière à Aristote pour que ces deux-là laissent de côté leurs différends au moins le temps qu’elle accouche…

Les paris qu’elle avait initiés étaient pour l’instant en faveur d’une fille, elle sourit en songeant qu’un garçon à l’image de son papa lui plairait bien, quant à elle. En fait non, qu’importe, du moment que tout se passe bien, que l’enfant soit en bonne santé… et que le papa arrive VITE !!!
Mais où est-il, bon sang …

Au moment où elle prononçait ces mots, la porte s’ouvrit à nouveau (décidemment …) et son époux entra dans la pièce pour venir s’agenouiller à ses côtés. Elle n’eut pas le temps de lui faire part de son soulagement de le voir enfin arrivé, au moment où il lui prenait la main, une nouvelle contraction la saisit…

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Godasse

Godasse regarda agressivement Fawn.

Tu veux bien lâcher ma main je sais ce que je fais !!! Et te mets pas dans mes pattes s'il te plait j'ai déjà assez de travail comme ça pour pas t'avoir dans les jambes.

Godasse regarda Mag et commença à l'ausculter convenablement et comme il se devait. Puis ensuite d'un oeil expert il diagnostiqua l'évolution de l'accouchement pour qu'il se passe au mieux pour elle et pour l'enfant.

Bon alors Mag je crois que là tu va devoir commencer a travailler je vois que tu as perdu les eaux et qu'il va falloir un petit peu , mas promis un tout petit peu , pousser. Ça risque de pas faire que du bien mais après ça ira mieux Wink

Il est où BB il croit qu'on fait une surprise party ou quoi??


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte

En entendant Godasse, Mariotte se demanda s'il n'était pas malade. Non seulement il ne voyait pas les linges et l'eau mais BB non plus et il avait de drôles d'instruments décidément cela ne lui disait rien qui vaille

Elle attrapa une poêle, elle avait promis à Mag de la protéger de la dangerosité de Godasse, et elle le ferait si sa cousine le trouvait nécessaire

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Une nouvelle contraction, et Mag serra la main de son mari, sans se rendre compte qu’elle enfonçait consciencieusement ses ongles dans sa paume. Quelques mèches de cheveux collaient à son front trempé de sueur.

Aaaaaaargh ventre&#ù$*µ%£*²dieu… Mais je travaille… là… tu crois que… je fais quoi ? … du tricot ?... Et j’ai pas envie de… pousser… moi… T’es sûr de… ce que tu fais ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pisan

Pisan arriva essoufflée dans la pièce et ouvrit de grands yeux!
Bonjour tout le monde!
Puis avisant Godasse
..."GDVNI! Que trafiques-tu?" Elle s'approcha de Mag, lui passa la main sur le front."Oh Mag , j'ai eu peur de ne pas être là". La jeune femme embrassa son amie et lui sourit.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Godasse

Godasse trouvait de plus en plus bizarre ce soudain silence. Comme si quelque chose allait se passer et que tout le monde retenait son souffle jusqu'a la conclusion heureuse ou pas. Godasse se dit que ça devait peut-être être pour l'accouchement mais son sixième sens fort développé après avoir été Bailli pendant 4 mois lui disait que ce n'était pas ça. Attendant que Mag veuille bien se décider à pousser il décida de regarder autour de lui de façon bien paranoïaque .... Juste au cas où ... On n’allait pas le priver de son premier vrai accouchement quand même. Puis soudain il vit Mariotte ... avec une poêle ....

Surpris mais pas tant que ça, Godasse ouvrit la bouche.

Pose cette poêle Mariotte elle est chargée ... Faut pas jouer avec ça c'est dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinsecret.forums-actifs.com
Aliénor
Admin


Messages : 1969
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Naissance d'Aliénor   Mer 2 Mar - 13:18

Mariotte

Mariotte regarda Godasse avec un air de défi

Je poserai cette poêle quand je serais sure que Mag et le bébé iront bien et que tu ne leur fera pas de mal.
Elle est chargée oui
Twisted Evil en direct sur ta tête si tu fais un faux pas

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Godasse

Godasse n'avait même pas peur il arriverait bien a faire sortir le mioche de Mag d'une façon ou d'une autre. Il retourna donc à ses affaires, en l'occurrence Mag, et commença de nouveau à l'ausculter pour savoir quand ce serait le moment de pousser. Il espérait bien vite faudrait pas non plus s'éterniser c'est que ça faisait mal aussi

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

Ysa sourit en voyant sa cousine prendre sa poêle ... Elle salua Pisan qui arrivait juste à temps...

Vas y ma cousine !!! Tu n'as pas une autre poële au cas où ? Ou un truc lourd ... que je puisse l'assommer en cas de grande nécessité !

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte

Mariotte sourit à Ysa et fit coucou à Pisan avec sa poêle

J’avais prévu les munitions Wink Mariotte se déplaça un peu et montra le tas de poêles près d'elle
Sers toi cousine

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Mag rendit son sourire à Pisan, ainsi son amie avait pu se libérer. Le boudoir était plein de monde, si ça se trouve la Reyne elle-même n'avait pas été autant entourée lorsqu'elle avait enfanté. Pas aussi bien en tout cas ...

Une nouvelle contraction, mais toujours pas envie de pousser, donc elle ne le ferait pas...

Elle ferma les yeux, s'agrippa fermement à ce qui était à portée de sa main, à savoir celle de son mari qu'elle serra fortement, inconsciente du drame à base de poêles qui se jouait à ses côtés...


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Bigbosspower

Bigboss sentit, à la douleur qu'il ressentait à la main, les contractions fréquentes que sa femme subissait. Il aimerait tellement l'aider davantage....

- Respire, mon coeur, je suis là, tout va bien, je suis là...

Saluant Pisan de la tête, il prit un linge humide et le posa sur le front de son épouse.

- Cela devrait aller mieux, non ?

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Mais je-ne-veux-pas-pousser, Godasse... le bébé... encore trop haut... pas le moment... pas encore...

Un comble quand même, c'était elle la parturiente, et c'était elle qui disait ce qu'il fallait faire... ou ne pas faire ...
Elle essayait de reprendre son souffle entre chaque contraction, mais parler ne l'y aidait pas vraiment. Elle saisit la main de son mari alors qu'il posait un linge humide sur son front, et y déposa un doux baiser, consciente qu'elle déchargeait sur lui un peu de la douleur qu'elle ressentait.
En même temps, lui dire que tout allait bien... Non, tout
n'allait pas bien, elle était en train d'accoucher, elle souffrait terriblement ... Mais sa présence auprès d'elle, ainsi que celle de ses cousines et de ses amis les plus proches, la réconfortait.

A ce moment, elle se crispa à nouveau sous l'effet d'une nouvelle contraction...


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Fawny

À la réaction de Godasse, Fawn haussa un sourcil et lui lâche donc le bras pour éviter un malheur à Mag. En plus d'être un médecin amateur, Godasse n'en avait pas le comportement.
Il s'agenouilla à côté de Mag pour l'aider aussi, il n'en était pas à son premier accouchement et savait comment s'y prendre


Mag crois moi c'est le moment de travailler, ne pense pas à la douleur mais pense plutôt à la vie que tu va donner, pour se petit tu te doit de passer cette épreuve
Fawn demanda ensuite aux autres personne de ne pas les déranger et s'adressa à nouveau à Mag

Economise ton énergie, ne fais que respirer et pousser, ne t'occupe de se qui se passe autour, on contrôle la situation

Fawn vit ensuite sa Mariotte armée d'une poêle. Fawn sourit en lui lançant un regard voulant dire "je t'aime" suivit d'un sourire en coin voulant dire "je le remplacerai si besoin"

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

La voix calme et posée de Fawny eut un effet apaisant sur Mag. Dans le même temps, les sensations dans son ventre devenaient différentes. Les douleurs des contractions étaient toujours aussi vives, mais elle avait comme l’impression que le bébé commençait à descendre, elle le sentait plus bas.
Soudain, une irrémédiable envie de pousser...
Instinctivement, elle sut ce qu’elle avait à faire, comme si l’esprit de toutes les femmes qui avaient accouché avant elles étaient en elle.

Elle attendit une nouvelle contraction, puis, lorsqu’elle la sentit monter, respira un grand coup et bloqua sa respiration, concentrant son esprit sur son bébé, poussant de toutes ses forces, agrippant les mains qui lui étaient tendues.

A bout de souffle, elle se renversa sur ses coussins, épuisée, attendant la prochaine contraction qui amorcerait la poussée suivante.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

Ysa sourit à sa cousine qui avait tout prévu .... Trop forte Wink Elle prit une poêle et la fit tourner dans sa main tout en regardant Godasse avec un regard noir. Mais en entendant Fawny elle se radoucit un peu et recula afin de ne pas trop déranger. BB était aux côtés de Mag, 2 médecins s'occupaient d'elle, tout irait pour le mieux, Ysa était confiante enfin presque.

Elle soutenait son amie et cousine moralement, c'est tout ce qu'elle pouvait faire actuellement.... Elle se mit à côté de Mariotte et lui serra la main, pour qu'elles se rassurent mutuellement !


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mariotte


Mariotte serra la main d'Ysa, elles faisaient une sacré paire toutes les deux en se tenant la main et avec des poêles armées et prêtes à être lancées.

Elle sourit à Fawny, il l'apaisait et elle avait entièrement confiance en lui. Tout se passerait bien, il ne pouvait en être autrement, il ne devait en être autrement.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pisan

Pisan réprima un rire en voyant Mariotte avec une poêle...Hum ben heureusement qu'il n'y a pas de duels à la poêle pensait-elle. Elle embrassa aussi Ysa, sourit à Mariotte et fit un signe d'encouragement à BB...Mais se sentait inutile et surtout, regarda Mag, en serrant les dents en même temps qu'elle. Pfiou, ben heureusement qu'il y avait deux médecins. Elle n'avait pas osé distraire sa GDVNI de peur qu'il fasse un faux mouvement ou quelque chose de ce genre.
Elle commença à se ronger les ongles en espérant que ça serait bientôt fini...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

La délivrance était proche (Christos, qu’elle détestait ce mot, mais combien elle le comprenait au moment présent), elle ne tenait plus qu’à l’efficacité de ses poussées et à la compétence des médecins qui l’entourait.

Indifférente à ce qui l’entourait, à Ysa et Mariotte se tenant la main dans un coin, à Pisan qui n’aurait plus d’ongles avant la fin de l’accouchement si elle continuait à se les ronger aussi consciencieusement, à Godasse et Fawny qui faisaient de leur mieux pour que tout se passe bien, à son mari dont elle devait broyer les doigts à chaque effort, elle ne pensait plus qu’à une chose, que cela se termine vite, et qu’elle puisse enfin serrer son enfant contre elle …


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

Ysa lacha la main de sa cousiiiiiiiiiine, la nuit était bien avancée et l'on n'y voyait plus assez clair. Elle disposa donc un peu partout des bougies qui donnèrent une douce lumière et permettaient de voir à quel point Mag souffrait. Pourvu que la délivrance arrive au plus vite... la pauvre n'en pouvait plus.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pisan

Pisan n'avait effectivement plus d'ongles à ronger. Elle faisait les cent pas en priant pour que tout aille bien et lorsque Ysa alluma les bougies, elle fut apaisée par la douce lumière.
Elle fit un pauvre sourire à Mag et demanda si elle pouvait se rendre utile. Son estomac commençait à gargouiller. Elle se demandait si elle devait rester car le spectacle lui ôtait toute envie d'enfants, si un jour l'occasion se présentait.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Guidée par Godasse, encouragée par Fawny, soutenue moralement par son époux, ses cousines et Pisan, Mag concentrait toute sa conscience vers l’effort final qui aboutirait à la mise au monde de leur enfant.
Elle ne savait pas où elle puisait l’énergie nécessaire pour ça, tout son corps était fourbu de fatigue.

Elle se laissa une dernière fois retomber sur les coussins, épuisée. Après tant d’heures de souffrance, le nouveau-né était là… enfin…
Quelques secondes qui parurent une éternité, et il poussa son premier cri.

Mag ferma les yeux et poussa un long soupir de soulagement. Elle ne les rouvrit que lorsqu’elle sentit qu’on déposait le bébé, sommairement lavé, contre elle...




[Bon alors, garçon ou fille ? Suspense… Tadaaam...
C’est le hasard qui va décider, un lancer de dé. On va dire, impair un garçon, pair une fille !

J’ai déjà bien travaillé, donc maintenant, BB à toi l’honneur Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinsecret.forums-actifs.com
Aliénor
Admin


Messages : 1969
Date d'inscription : 02/03/2011

MessageSujet: Re: Naissance d'Aliénor   Mer 2 Mar - 13:18

Bigbosspower

Bigboss sentait aux crispations de sa femme que le moment tant attendu allait arriver. Au cri qui soudain retentit dans la pièce, il fut soulagé, bien que la maman était encore exténuée par tous ces efforts. Il déposa un baiser sur son front et lui sourit voyant cette petite chose si fragile se reposer contre elle...

[ Que nous dit le dé ? [6]

As pair et gagne...oups...pair, donc une fille]

Il lui murmura à l'oreille : C'est une fille, mon coeur....une fille....
Les larmes coulèrent sur son visage, tant d'inquiétude et désormais la délivrance, ils étaient parents d'une petite fille qu'ils chériraient de tout leur coeur... Il se retourna vers les personnes présentes, un peu hagard....

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

[une fille donc, née le 26 octobre. Un tit scorpion Cool ]

Une fille... Leur enfant ... Mag regarda son époux, ses larmes de bonheur répondaient aux siennes. Tout ce qu'elle avait dû supporter pour en arriver à cet instant fut balayé par l'émotion qui la submergeait. Elle lui murmura je t'aime, mon coeur ...

Elle tourna alors ses yeux vers le petit être étendu tout contre elle, et posa tendrement sa main sur sa tête si fragile.

Bienvenue... Aliénor ...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Pisan

Pisan était très émue...Elle félicita la mère et le père de la petite Alienor.
"Bienvenue ma jeune demoiselle!"
Pisan sourit à la petite choses et sortit, les parents avaient besoin de calme et d'intimité. Elle se promit de revenir fêter ça dignement.

Elle fit un signe de la main à Mag, salua les personnes présentes et sortit du boudoir.
Elle se dépêcha d'aller le dire à Tomsz qui attendait les nouvelles.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Godasse

Godasse se demandait encore comment il avait bien réussit ce coup là. Il avait réussit a faire accoucher quelqu'un alors qu'il ne l'avait jamais fait avant. Il était perplexe et en plus il n'avait même pas eu besoin d'utiliser ses instruments. Quelle déception !!

Mais finalement il était plutôt content de lui. Il allait maintenant se faire appeler l'accoucheur professionnel.

Il regarda Mag et l'enfant et BB qui semblait immobile de béatitude limite avec un filet de bave coulant de la commissure de ses lèvres.


Bon eh bien félicitations aux parents et bon courage pour le supporter si il est comme vous Laughing

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Ysa

[Une tite scorpion !! Cool ]

Ysa retenait son souffle à chaque poussée ... elle ne pouvait s'en empêcher jusqu'au moment où elle entendit le cri assez caractéristique d'un nourrisson.... Des larmes coulèrent le long de ses joues, c'était trop beau de voir ce petit être là ... qui venait de pousser son premier cri signifiant ainsi son entrée dans la vie ....
Elle fit un énorme poutou à la moman et un piti au papa, regarda Aliénor avec un sourire béat ... et resta en admiration devant cette petite chose endormie dans les bras de sa mère, jusqu'à ce qu'on la secoue un peu, lui chuchotant à l'oreille qu'il était temps de laisser les parents un peu seuls.

Elle sortit donc à regret, espérant prendre la petite Aliénor très bientôt dans ses bras.

Reposez vous bien tous les deux .... Je vous attendrais à Compiègne, le devoir m'appelle.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Klementein

Klem avait entendu que Mag en était à ses derniers instants... de grossesse. Préférant ne pas déranger pendant le travail, elle s'était abstenue de passer dans la pièce. Ayant entendu la délivrance de Mag, elle passa un court instant afin de féliciter les nouveaux parents.

Félicitations à vous deux.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Magdeleine

Après tant d'agitation et de monde autour d'eux, ils se retrouvaient seuls... tous les trois ...
L'aube pointait à travers la fenêtre, un jour nouveau qui, d'un couple, venait de voir naître une famille.

Somnolente après la nuit blanche qu'elle venait de passer, Mag regardait avec attendrissement leur fille qui dormait contre elle, la caressant doucement.

Elle n'aurait su dire combien de temps s'était écoulé lorsqu'Aliénor commença à s'agiter puis à pleurer. La jeune maman se redressa sur ses coussins, puis calant la petite du mieux possible, la rapprocha de sa poitrine, qu'instinctivement la petite bouche trouva, pour sa première tétée ...
Revenir en haut Aller en bas
http://jardinsecret.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naissance d'Aliénor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naissance d'Aliénor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Architecture] Baudin-Limouzin: Collège Aliénor d’Aquitaine
» arrivée d'Aliénor
» lipome
» alimentation chevreaux
» Echeveria souffrant!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: RP d'ici et d'ailleurs :: RP Archives 1456-1457-
Sauter vers: